2 avril 2017

Des actes – Notre bilan de la législature 2012-2017

Limitation du poids des primes d’assurance maladie
Le PS a lancé en 2013 une initiative pour limiter à 10% du revenu le poids des primes de l’assurance maladie sur le budget des ménages. Ce projet entrera en vigueur en 2019. Il améliorera concrètement le pouvoir d’achat de la population vaudoise.

Amélioration des soutiens aux classes moyennes et modestes
L’augmentation des montants pour les subsides Lamal a permis de soutenir 40’000 Vaudois-e-s en plus durant cette dernière législature. Les allocations familiales ont continué d’augmenter pour atteindre 250 francs par enfant et 330 francs par jeune en formation en septembre 2016. D’ici 2019, elles augmenteront à, respectivement, 300 et 360 francs.

Amélioration de l’offre en transports publics dans l’Ouest lausannois
De nombreuses améliorations ont été effectuées sur le réseau ferroviaire régional et les réseaux de bus. Pour l’Ouest lausannois, le tramway t1 Lausanne-Renens deviendra bientôt une réalité et, sous l’impulsion des Député-e-s socialistes, la gare de Renens devrait récupérer son trafic de trains grandes lignes et l’exploitation du métro m1 devrait être améliorée.

Ouverture du Gymnase de l’Ouest lausannois (CEOL)
Dès août 2016, une première partie du Gymnase de Renens – CEOL a été mise en service afin d’accueillir les premières gymnasiennes et les premiers gymnasiens. Aux 35 premières classes se joindront 15 classes supplémentaires à la rentrée d’août 2017, ce qui permettra d’accueillir à terme quelque 1200 jeunes en formation gymnasiale.

Désengorger le trafic routier de l’Ouest lausannois
Le Canton a pu initier la construction de la nouvelle route cantonale 177 dans la zone industrielle de Vufflens-la-Ville/Aclens. Cette route, associée aux futures jonctions autoroutières de Chavannes et d’Ecublens, permettra une meilleure répartition des flux de véhicules sur les axes principaux de l’Ouest lausannois et d’en désengorger le trafic.

Protection des emplois
Les suppressions d’emplois lors d’annonces de licenciements ont été systématiquement combattues. Ces actions ont permis de forcer les entreprises à négocier avec leurs employé-e-s et les syndicats, et de sauver des emplois ou d’atténuer les conséquences despertes d’emplois pour les salarié-e-s.

Si vous nous accordez votre confiance, le 30.04.2017, votez et appelez à voter la liste 3 ! Merci.